Passer au contenu principal

Visites virtuellesLe Muséum raconte des histoires fantastiques

Des conservateurs de l’institution genevoise évoquent en vidéo trois perles tirées des collections. Attention: un des récits est faux! Concours à la clé.

Le Muséum de Genève détient à lui seul quelque 15 millions d’objets.
Le Muséum de Genève détient à lui seul quelque 15 millions d’objets.
Pascal Frautschi

Le chiffre donne le vertige. En Suisse, les Jardins botaniques et Musées d’histoire naturelle abritent plus de 60 millions d’objets. Le Muséum de Genève en détient à lui seul quelque 15 millions. Derrière la plupart d’entre eux se cache une histoire singulière, qui va de la découverte aventureuse au collectionneur excentrique en passant par un organisme bizarre ou une espèce rare, peut-être en danger d’extinction.

«Parfois, les informations recueillies s’avèrent tellement fantastiques, ou les animaux présentés tellement surprenants, qu’on peut se poser la question de leur véracité», relève Loïc Costeur, conservateur de la collection de paléontologie du musée de Bâle. Membre de la Société suisse de systématique (SSS), ce scientifique est l’un des organisateurs de la Journée nationale des collections d’histoire naturelle, qui se déroule le 22 novembre dans 26 institutions helvétiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.