Passer au contenu principal

500 ans de la ConquistaLe Mexique demande pardon aux Mayas

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador.

Train Maya controversé

AFP