Passer au contenu principal

Élection des juges fédérauxLe juge puni par l’UDC devient une bombe politique

L’UDC refuse de réélire Yves Donzallaz parce qu’il ne suit pas sa ligne. Cette décision est vécue comme un séisme par les autres partis. Voici pourquoi.

Élu juge fédéral en 2008 sur proposition de l’UDC, réélu en 2014, le Valaisan Yves Donzallaz est devenu depuis indésirable aux yeux de son parti.
Élu juge fédéral en 2008 sur proposition de l’UDC, réélu en 2014, le Valaisan Yves Donzallaz est devenu depuis indésirable aux yeux de son parti.
KEYSTONE/Gaetan Bally

Il est devenu l’Eveline Widmer-Schlumpf du Tribunal fédéral (TF), un juge pour l’exemple. L’UDC valaisan Yves Donzallaz ne sera pas réélu par les siens au TF mercredi prochain… à moins qu’il ne quitte l’UDC d’ici là. Son histoire jette une lumière crue sur l’indépendance de la justice.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.