Passer au contenu principal

Santé mondialeLe Jet d’eau, symbole de lutte contre des maladies méconnues

Ce samedi 30 janvier a lieu la Journée mondiale des maladies négligées. Quelles sont-elles? Le point avec le Dr Bernard Pécoul, directeur exécutif de la fondation de recherche médicale DNDi.

La maladie de Chagas, qui peut porter de graves atteintes au niveau cardiaque notamment, est présente dans toute l’Amérique du Sud (ici une patiente soignée en Colombie).
La maladie de Chagas, qui peut porter de graves atteintes au niveau cardiaque notamment, est présente dans toute l’Amérique du Sud (ici une patiente soignée en Colombie).
Photo DNDi/Felipe Abondano

Ce samedi 30 janvier, comme une cinquantaine d’autres «monuments» dans le monde, le Jet d’eau se parera d’orange et de violet. Genève affiche ainsi son soutien à la Journée mondiale des maladies négligées, qui touchent quelque 1,7 milliard (!) de personnes dans le monde. Le point sur ces affections souvent très graves et contre lesquelles peu de traitements existent, avec le Dr Bernard Pécoul, directeur exécutif de DNDi (Initiative Médicaments contre les maladies négligées), une fondation de recherche médicale créée en 2003 et basée à Genève.

Docteur, de quelles maladies s’agit-il?

D’une vingtaine de maladies, selon l’OMS, particulièrement présentes dans des régions très démunies. On peut citer la maladie du sommeil, très active en Afrique centrale, qui tue à 100% si l’on ne prend pas de traitement. Mais nous avons fait de gros efforts de recherche et il y a des progrès. La maladie de Chagas, elle, est endémique de l’Amérique latine mais touche le monde entier. Son traitement est encore complexe, et toxique. J’évoquerai aussi la dengue, plus connue des voyageurs. Avec les changements climatiques, elle est présente aujourd’hui sur tous les continents, et l’élaboration d’un vaccin s’avère très compliquée. Quant aux traitements, on n’a quasi rien. L’autre problème de ces maladies, c’est qu’elles réapparaissent dès que l’on en abandonne le contrôle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.