Passer au contenu principal

RussinLe jardin magique du Vignoble Doré

La cuisine bistrotière est délicieuse, surtout dégustée dans un espace de charme décoré avec une imagination créatrice.

Lidia Fereira est très fière de son jardin-terrasse.
Au Vignoble doré
Lidia Fereira est très fière de son jardin-terrasse.
LDD

On en oublie de regarder l’assiette lorsqu’on s’attable dans le jardin du Vignoble Doré, à Russin. Chaque recoin est décoré avec bonheur. Ici une minigloriette, là une commode dont les tiroirs débordent de plantes, dans l’autre coin une forêt vierge surgie de nulle part. Si Lydia Ferreira possède un goût affirmé pour la cuisine, on découvre son talent inné de décoratrice!

Cela dit, dégustons tout de même cette fastueuse salade d’artichauts violets agrémentés de pousses d’épinards et de petits lardons croustillants. Quelques lamelles de grana padano complètent la panoplie avec une vinaigrette tonique apportant le relief indispensable. On aime aussi beaucoup ce millefeuille d’été où s’empilent des tranches d’aubergine et de tomate, en compagnie de fromage frais et crémeux. Quelques feuilles de coriandre finalisent l’accord aromatique. On se régale!

Clin d’œil exotique pour ce risotto au curry, aux saveurs bien exprimées. Il était malheureusement un tout petit peu trop cuit. Mais les imposantes crevettes rôties qui s’y languissaient étaient parfaites, translucides, croquantes, juteuses. Le plat était sauvé!

Soyons honnêtes, les rognons de veau à la moutarde ancienne étaient plus convaincants. Demandés rosés, ils arrivèrent rosés. Belle précision de cuisson doublée d’une sauce puissante, domptée par quelques légumes sautés en accompagnement. Les frites fines et croustillantes, demandées à la place du riz préconisé, parachevèrent l’équilibre de l’assiette. Bravo.

1 commentaire
    Ah oui

    Très mauvais souvenir lors de notre dernière visite dans cet établissement. Si la terrasse est belle, l'accueil et la cuisine laissent vraiment à désirer