Passer au contenu principal

Essai JeepLe Grand Cherokee SRT dévore tous les terrains

Fort de son V8 de 468 ch et des cinq réglages de son système de traction, il se révèle un franchisseur redoutable

La Jeep Grand Cherokee SRT s’adapte à tous les terrains.
Jeep Grand Cherokee SRT
La Jeep Grand Cherokee SRT s’adapte à tous les terrains.
JEEP

Un gabarit imposant (4,85 m de long et un poids frisant les trois tonnes), un moteur V8 HEMI développant 468 ch avec un gigantesque couple de 624 Nm, un système de traction intégrale s’adaptant à toutes les circonstances, la version SRT de la Jeep Grand Cherokee ne laisse indifférent aucun amateur de franchissement.

Mais ce type de véhicule ne crapahute qu’en de rares occasions en dehors des sentiers battus. Sa clientèle de base reste urbaine et le plus souvent féminine qui se sent en totale sécurité à bord.

Essai en montagne

Abordons cet essai dans des conditions sérieuses, ce qui est plus simple lorsqu’on habite à 1400 m dans les montagnes valaisannes. Ce Grand Cherokee a grimpé sans souci jusqu’à un petit lac par un chemin uniquement réservé aux tout-terrain au bénéfice d’une boîte de réduction.

Précisons que le système de contrôle de traction (Selec-terrain) se prête à toutes les circonstances. Il suffit de tourner la molette sur la bonne position: neige, sable, boue, rocher ou plus simplement «Auto».

Garde au sol réglable

Ce module permet aussi de surélever la garde au sol, de l’abaisser dans un parking pour faciliter la vie des passagers. On peut activer aussi une aide pour gérer les descentes abruptes.

Bien sût, après deux semaines d’essai, on note tout de même une consommation de plus de 15 l aux cent et les remarques des enfants qui se plaignent du manque de tenue des sièges arrière. On ajoutera une tendance assez présente au roulis lorsque le vent souffle trop fort dans la plaine valaisanne…