Le gendre de Christoph Blocher place sa commune en délicatesse financière

SuisseArmé de son porte-monnaie, Roberto Martullo a aidé à couler une hausse d’impôt à Meilen.

Roberto Martullo s’était déjà fait l’auteur, l’an dernier, 
d’un coup d’éclat dirigé contre une hausse d’impôt.

Roberto Martullo s’était déjà fait l’auteur, l’an dernier, d’un coup d’éclat dirigé contre une hausse d’impôt. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le beau-fils de Christoph Blocher, Roberto Martullo, semble être allé à bonne école en matière de mise en scène. Lundi soir, lors de l’Assemblée communale de Meilen, sur la Goldküste zurichoise, le mari de Magdalena Martullo-Blocher a dégainé son porte-monnaie devant 422 bourgeois, avant de l’agiter et de s’exclamer: «Il s’est encore allégé. Cette année, je (le) fermerai mieux…» Il en a fait la promesse à ses enfants le soir même, a-t-il complété, selon le Tages-Anzeiger, qui assistait à la scène.

La prestation visait à couler la hausse du taux d’imposition débattue ce soir-là. Mission réussie. Au terme d’un débat nourri, 242 citoyens l’ont refusée contre 164 oui. La Municipalité inscrit donc un déficit de 9 millions de francs à son budget 2018. Pour ne pas s’enfoncer encore plus dans les chiffres rouges, Meilen se voit obligée de réduire drastiquement les investissements dans les années à venir. Avec un coefficient de 79%, elle fait partie des communes les plus attractives, fiscalement, du canton de Zurich. Jusqu’en 2012, son taux d’imposition était de 82%.

Plus riches de Suisse

La famille Blocher a intégré cette année, pour la première fois, le classement des dix plus grandes fortunes de Suisse. La fille du tribun UDC, Magdalena Martullo-Blocher, patronne d’Ems Chemie et conseillère nationale (UDC/GR), pèse à elle seule 4 milliards de francs suisses. Elle a touché l’an dernier 120 millions de francs de dividendes. Roberto Martullo, de son côté, assied sa réputation de trublion avec son porte-monnaie comme accessoire fétiche. L’an dernier, il s’était déjà fait l’auteur d’un coup d’éclat dirigé, une fois encore, contre une hausse d’impôt.

Alors que l’Assemblée communale débattait d’une augmentation de 5%, le gendre Blocher prenait tout le monde par surprise en annonçant qu’il était sur le point de payer 6,4 millions de francs d’arriérés. Le portefeuille brandi, il déclarait: «Tenez bien votre porte-monnaie, sinon on risque de vous déplumer.» Cette année-là, la Municipalité et les citoyens semblaient majoritairement favorables à une hausse. Mais l’intervention de Roberto Martullo a enterré le projet fiscal. Ce que ce dernier avait omis de dire, c’est que, en raison de la péréquation financière, seuls 730 000 francs ont effectivement alimenté les caisses communales.

Hormis ces deux succès dans son village, le sens du geste de Roberto Martullo ne l’a pour l’heure pas aidé en politique. L’entrepreneur a échoué à deux reprises à accéder au Grand Conseil zurichois.

Créé: 07.12.2017, 07h25

Articles en relation

Les Blocher désormais dans le top ten des plus riches

Suisses Le clan de l'ex-conseiller fédéral fait son entrée dans le classement des 10 familles les plus riches de Suisse. Une Suisse qui a vu plus de milliardaires partir qu'arriver. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.