Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

AgricultureLe gel a porté un «coup dur» aux abricotiers valaisans

Sur les coteaux, les arboriculteurs privilégient les bougies de paraffine, car l’irrigation par aspersion risque notamment de provoquer des ravinements. Mais dans la nuit du 6 au 7 avril, le froid, la neige et le vent ont affecté l’efficacité de la méthode.
En plaine, le moyen de lutte principal est l’aspersion des arbres avec de l’eau tirée de la nappe phréatique. La transformation de l’eau en glace libère de la chaleur qui va protéger le fruit.
Malgré l’important engagement des arboriculteurs qui ont lutté d’arrache-pied durant plusieurs nuits contre le gel, des dégâts très importants ont été constatés (archives).
1 / 3

Les vignes aussi touchées

Discussions ouvertes

De plus en plus tôt

ATS

5 commentaires
Trier:
    Bien joué

    C'est déjà arrivé l'année passée et il n'y a que les abricots bon marché qui ont été perdus. Les autres ont été vendus. 😭😉