Passer au contenu principal

Un trilingue tessinois à l’UDCLe futur président de l’UDC est adoubé par Blocher

Le conseiller aux États tessinois Marco Chiesa jouit de la confiance du patriarche. Et il sera soutenu par les Romands.

Le sénateur tessinois est désormais le grand favori pour reprendre la présidence de l’UDC.
Marco Chiesa
Le sénateur tessinois est désormais le grand favori pour reprendre la présidence de l’UDC.
keystone-sda.ch

Pour savoir qui va diriger l’UDC, il faut regarder un film. Plus précisément le film de la campagne électorale 2019 de l’UDC. On y voit l’ancien conseiller fédéral Christoph Blocher réunir dans un sous-sol les huiles du parti pour lancer une opération d’espionnage contre le PS. Il y a bien sûr le président Albert Rösti, la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher ou encore Thomas Aeschi, le chef du groupe parlementaire. Mais il y a aussi, dans les seconds rôles, deux conseillers nationaux: Andreas Glarner et Marco Chiesa.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.