Passer au contenu principal

MartignyLe fromage se magnifie au Café du Midi

Brígida et Steve Langel proposent fondues, croûtes, raclette à volonté et une incroyable carte de bières

Brígida et Steve Langel dans leur attachant bistrot de quartier.
Café du Midi
Brígida et Steve Langel dans leur attachant bistrot de quartier.
LDD

Le Café du Midi à Martigny est un vénérable bistrot de quartier situé en face de l’église. Il est exploité depuis plus d’un siècle et qui a conservé son charme d’antan grâce à Brígida et Steve Langel. Ce couple sympathique, qui n’est pas belge comme on a pu le lire, a respecté l’ambiance et l’histoire de leur établissement, bravo!

Ils ont bien entendu conserver l’esprit culinaire de la Maison branchée sur les mets au fromage, agrémentés de charcuteries valaisannes et de salades composées. Plongeons la fourchette dans deux d’entre elles offrant un plaisir identique.

En débutant par la version «Brebis» composée de verdure, olives, tomates, pomme granny smith, amandes grillées, raisins secs sont accompagnés de dés d’un délicieux fromage de brebis. La salade «Café du Midi» n’a rien à lui envier. On retrouve les olives et la tomate, mais le bagne remplace la tomme de biquette escorté de jambon cru, lard grillé et croûtons dorés.

Mais il est temps de s’attaquer aux fondues. Brígida et Steve Langel en concoctent trente différentes! Aux fromages de vaches, de chèvre et de brebis. Déclinées en multiples assaisonnements, piments, herbes de montagne, tomate, poivre vert, bolet, avec oignons et lardons ou ail et échalote.

Tomate et piment, est-ce possible? Bien entendu! Le caquelon fumant se pose sur le réchaud, avec des pommes de terre et une louche pour napper ces dernières dans l’assiette. La texture veloutée enrobe les papilles, la note pimentée reste très discrète, l’harmonie est parfaite.

La fondue au bolet apporte le même plaisir. Les champignons ne sont pas séchés, peut-être en conserve ou congelés, car leur mâche est tendre et parfumée. Le mélange de fromage reste secret. Brígida en dévoile une part: «Il y a 50% de gruyère, du tilsit, du bagne. Nous ne dévoilerons pas le quatrième élément. Certains restaurateurs du coin se sont permis de venir interroger le personnel de cuisine dans notre dos. Ce n’est pas correct, non?»

La rumeur publique affirme que la raclette (proposée à volonté pour 26 fr.) est aussi remarquable. Promis, nous viendrons la déguster dès notre prochain passage. Peut-être avec une des bières de toutes provenances proposées dans une incroyable carte de 17 pages! Ce n’est pas l’attrait le moins passionnant de ce Café du Midi!

Fondue à la tomate et aux piments.
Café du Midi
Fondue à la tomate et aux piments.
LDD