Passer au contenu principal

FootballLe FC Sion a fini par craquer à Bâle

Les Valaisans ont bien défendu le point du match nul pendant 86 minutes. Avant d'encaisser deux buts.

Pajtim Kasami tente de conserver le ballon devant Raoul Petretta.
Pajtim Kasami tente de conserver le ballon devant Raoul Petretta.
KEYSTONE

Le plan avait au moins le mérite d’être clair: défendre, défendre et défendre encore, histoire de s’accrocher au point du 0-0. Le FC Sion de Paolo Tramezzani, aligné dans un 4-3-3 sur le papier vite devenu 5-4-1 dans la réalité du terrain, a longtemps cru qu’il mènerait à bien sa mission comptable, dimanche après-midi au Parc Saint-Jacques. Mais il a fini par craquer à la 86e minute, lorsqu’un centre de Silvan Widmer trouva la tête victorieuse de Kemal Ademi, avant que Samuele Campo n’inscrive sur coup franc le 2-0 du FC Bâle à la 89e.

Le coup est dur pour les Valaisans. Mais au final, la victoire rhénane ne souffre aucune discussion, tant les joueurs de Marcel Koller ont dominé les débats, comme l’indiquait déjà le «corners-score» à la mi-temps (9-0). Durant toute cette première période, Sion, le plus souvent acculé et incapable de sortir de son camp, n’a adressé qu’un tir cadré: celui, trop mou, de Pajtim Kasami à la 27e. Pour voir une action de foot digne de ce nom, il faudra même attendre la 64e, lorsque le même Kasami lança Ermir Lenjani dans la profondeur. Mais le tir de ce dernier n’en fut pas un.

Pour le reste, donc, Sion a subi, s’en remettant une fois de plus à Kevin Fickentscher. Le gardien et capitaine valaisan a longtemps repoussé l’échéance, détournant des essais de Campo (23e, 30e et 72e) ou Valentin Stocker (44e, 56e). Mais au moment où l’on se disait qu’il y avait du hold up dans l’air (occasion pour Lenjani à la 76e), la juste sentence est tombée. Juste pour des Bâlois qui n’ont jamais renoncé et juste aussi, serait-on tenté d’ajouter, pour des Sédunois qui n’avaient rien montré.

La seule bonne nouvelle du week-end, pour les gens de Tourbillon? Ni Neuchâtel, étrillé samedi à Berne, ni Thoune, battu dimanche à Saint-Gall (2-3), n’ont marqué de point. Les Valaisans en conservent donc deux d’avance.

FC Bâle-FC Sion 2-0 (0-0)

Parc Saint-Jacques, 1 000 spectateurs.

Arbitre: M. Schärer.

Buts: 86e Ademi 1-0, 89e Campo 2-0.

Bâle: Omlin; Widmer, Çömert, Van der Werff, Petretta; Xhaka, Frei; Stocker (cap.) (71e Ademi), Campo (92e Marchand), Pululu (61e Riveros); Cabral (92e Ramires). Entraîneur: Marcel Koller.

Sion: Fickentscher (cap.); Cavaré (50e Theler), Bamert, Abdellaoui, Facchinetti; Ndoye, Grgic, Baltazar; Kasami, Patrick (27e Kutlu), Lenjani (81e Itaitinga). Entraîneur: Paolo Tramezzani.

Notes: Bâle privé de Van Wolfswinkel, Zhegrova, Zuffi (blessés) et Alderete (suspendu). Sion sans Adão, Toma, Zock, Fortune (blessés), ni Maceiras (suspendu).

Avertissements: 51e Baltazar, 55e Grgic, 88e Facchinetti.

Corners: 12-0 (9-0).