Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

La rédactionLe droit à disposer de son corps… quand ça arrange

«Si je suis bien la logique de ces messieurs, le droit à disposer de son corps serait donc à géométrie variable.»

Les discours et la réalité

19 commentaires
Trier:
    alena hochmann

    Moi, je comprends assez mal ces personnes qui préfèrent donner un peu plus à manger aux asticots, plutôt qu'aider à sauver plusieurs vies humaines.