Passer au contenu principal

Habillement à l’écoleLe devoir du pédagogue? «Interroger les normes» vestimentaires

Une formation sur le code vestimentaire a été dispensée à des enseignants du DIP en décembre, sans lien direct avec le «tee-shirt de la honte».

En octobre dernier, Une manifestation s’était déroulée au Cycle de Pinchat pour protester contre le «t-shirt de la honte», porté ici à gauche.
En octobre dernier, Une manifestation s’était déroulée au Cycle de Pinchat pour protester contre le «t-shirt de la honte», porté ici à gauche.
KEYSTONE

C’est presque un hasard de calendrier. Une formation sur le code vestimentaire, à l’intention des enseignants du Département de l’instruction publique (DIP), s’est tenue quelques semaines après le scandale du «tee-shirt de la honte», ce vêtement que des élèves de plusieurs établissements scolaires devaient revêtir si leur tenue était jugée inappropriée. «J’ai préparé cette intervention en janvier 2019 déjà, se souvient Bernadette Gaspoz, chargée de mission égalité et lutte contre les discriminations pour le secondaire II. J’ai senti sur le terrain le besoin d’une réflexion sur ce thème-là. Je recevais des témoignages de mamans qui s’étonnaient du sexisme de certains règlements.» L’actualité lui a donné raison. La formation qui devait à l’origine se tenir au printemps 2020 a été reportée en raison de la crise sanitaire. Remise au mois de décembre, elle a finalement eu lieu en visioconférence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.