Passer au contenu principal

Suisse romandeLe dernier 19h30 de Darius Rochebin

Moment d’émotion dimanche soir sur la RTS: après plus de 20 ans de service, le présentateur-vedette de la chaîne a fait ses adieux aux téléspectateurs romands.

Darius Rochebin a présenté son dernier JT (archives).
Darius Rochebin a présenté son dernier JT (archives).
KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Darius Rochebin a présenté dimanche son dernier 19h30. Le présentateur-vedette du téléjournal depuis plus de 20 ans quitte la RTS pour rejoindre la chaîne française d'information en continu LCI dès la rentrée de cet automne.

Interrogé par Elisabeth Logean, cheffe de l'actualité TV, le journaliste a dit, les mains tremblantes malgré environ 4000 JT: «Je ne sens pas de séparation. J'ai l'impression que ça continue. Je reste très attaché à la RTS et à la Suisse.»

Avant de clore cette dernière édition, le journaliste a dit retenir la joie, malgré tous les malheurs. «Merci et au revoir» auront été ses derniers mots sur la chaîne.

Entretiens avec des personnalités

Agé aujourd'hui de 53 ans, le journaliste a notamment travaillé au Journal de Genève, avant d'entrer à la Télévision suisse romande en 1995. En 1998, il avait succédé à Massimo Lorenzi comme présentateur de l'édition principale du Téléjournal.

Il anime en outre tous les dimanches l'émission «Pardonnez-moi» dans laquelle il a côtoyé les plus grands de ce monde comme les dirigeants Mikhaïl Gorbatchev, Vladimir Poutine ou Emmanuel Macron ou les artistes tels Johnny Hallyday, Catherine Deneveuve ou Roman Polanski.

Il a également mené de nombreux entretiens avec des personnalités suisses telles Ruth Dreifuss, Roger Federer ou Sepp Blatter, ainsi qu'avec le Dalaï Lama. Pour obtenir ces interviews, il a fallu «être têtu et curieux», a-t-il révélé. Impertinent, M. Rochebin a osé les questions qui fâchent. «La Suisse, ça aide.»

«Une forme de continuité»

Souvent décrit comme le «chouchou des Romands», Darius Rochebin a dû partiellement céder l'an dernier sa place à la génération montante pour le 19h30. Depuis la rentrée d'août, il présente les éditions du vendredi soir au dimanche, en alternance avec Jennifer Covo. Depuis 2010, le Genevois est papa. Un an plus tard, il est fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la France.

Sur LCI, le Genevois présentera une émission d'interview quotidienne. «C’est une occasion d’approfondir un savoir-faire acquis grâce à la RTS et cela représente pour moi une forme de continuité. Et de surcroît, une expérience journalistique nouvelle: Je serai, en tant que Suisse, un observateur extérieur», avait expliqué mi-juillet Darius Rochebin.

ATS/NXP