Passer au contenu principal

L’éditorial – virus et écologieLe Covid-19 n’est pas une fatalité

«Nous avons peut-être tendance à l’oublier à force de vivre dans un monde de plus en plus artificialisé et dominé par la technologie, mais nous faisons partie intégrante de la nature.»

12 commentaires
    CHARLES PITTET

    Pour en avalé un de virus. Il vous faut la faiblesse d'un gène. Durcir votre état, mangeons-nous les choses sans instrument négatif qui peut nuire à un processus iniciant une invalidité à cette sciences, recherche de la diététique accessible à une nourriture saine surtout sans le malin diabolique de l'homme par son instinct profiteur de son invention destructeur, agent contraire d'un programme déficient.