Passer au contenu principal

Vie de familleLe couple à l’épreuve de la parentalité

À l’heure où deux mariages sur cinq se soldent par un divorce, l’arrivée d’un enfant, aussi heureuse soit-elle, peut fragiliser le couple. Comment préserver le lien amoureux lorsqu’on est parents? Conseils.

Image d’illustration
Image d’illustration
Rob & Julia Campbell/Stocksy

«Je suis à toi, je te veux, je pense à nous. Tu es mon homme, tu es mon idéal. Je te suivrai n’importe où C-1 Je suis enceinte», chante Jeanne Cherhal dans «Brandt Rhapsodie», en duo avec Benjamin Biolay. Quatre minutes plus tard, les mots d’amour font place à des messages froids et lapidaires laissés sur la messagerie ou le frigidaire… le couple se sépare. L’histoire est tristement banale. En Suisse, deux mariages sur cinq se terminent par un divorce. La vie de couple n’a en effet souvent rien d’un long fleuve tranquille. L’arrivée d’un enfant, au-delà d’un grand bonheur, représente une véritable épreuve. Comment préserver le sentiment amoureux lorsqu’on est face à un double engagement, celui du couple et celui de la parentalité? C’est tout l’objet d’«Être parents et s’aimer comme avant» (Ed. Odile Jacob, 2020), dernier ouvrage de Stephan Eliez, professeur au département de psychiatrie de l’Université de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.