Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Loi sur l’impôt anticipéLe Conseil fédéral veut renforcer la place économique suisse

La réforme proposée par le Conseil fédéral pourra être autofinancée au bout d’environ cinq ans au niveau national.

Pas de garantie

Perte d’un milliard

ATS

4 commentaires
Trier:
    yum bang

    Si un Suisse avait des moyens pourquoi resterait il dans son pays ? Il serait parti à Monaco ou dans des paradis fiscaux. La discrimination fiscale entre suisses et étrangers creuse des inégalités. Docile et disciplinée la classe moyenne reste la vache à traire favorite des autorités fiscales.