Passer au contenu principal

Fonction publique genevoiseLe Conseil d’État exclut le Cartel des négociations

Nathalie Fontanet a fermé la porte à la faîtière syndicale en raison de son préavis de grève.

Nathalie Fontanet représente le Conseil d’État dans les discussions avec les représentants du personnel.
Nathalie Fontanet représente le Conseil d’État dans les discussions avec les représentants du personnel.
Lucien FORTUNATI

Après les menaces, l’exécution. Lundi soir, la rencontre entre le Conseil d’État et les représentants du personnel de la fonction publique sest tenue sans le Cartel intersyndical. La raison de cette absence: la conseillère d’État Nathalie Fontanet a fermé la porte au principal interlocuteur de lExécutif.

Comme annoncé vendredi, elle refusait de poursuivre les négociations avec la faîtière (11 organisations syndicales réunies) tant que celle-ci ne levait pas son préavis de grève du mercredi 18 novembre.

La rencontre de lundi soir était le dernier des trois rounds organisés en vue dun accord sur le budget 2021. «Le Cartel, en décidant de ne pas suspendre son préavis de grève dans lattente de la fin des négociations, sest lui-même écarté de celles-ci», a déclaré Nathalie Fontanet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.