Passer au contenu principal

Genève impose des mesures strictes aux réunions dès 15 personnes

Le président de l'Exécutif cantonal Antonio Hodgers et le magistrat chargé de la Santé Mauro Poggia ont dévoilé de nouvelles règles pour freiner les contaminations.

LIVE TICKER FIN DU LIVE

C'est la fin de ce suivi en direct: voilà ce qu'il faut retenir.

1. Interdiction des manifestations privées au-delà de 100 personnes

2. Nul besoin d'annonce pour les réunions familiales ou événements privés jusqu'à 15 personnes. Dès 15 personnes, pas d'annonce non plus mais port du masque, traçage et plan de protection obligatoires.

3. Cycles d'orientation et secondaire II: annulation des camps scolaires et voyages d'études

4. École primaire: camps et sorties scolaires restent autorisés

5. Port du masque obligatoire dans tous les établissements accessibles au public

Et pour retrouver le communiqué officiel des autorités genevoises --->

https://www.ge.ch/document/point-presse-du-conseil-etat-du-14-octobre-2020

Les traçage fonctionne-t-il à Genève?

«Nous sommes au-delà du point de saturation», concède la médecin cantonale Aglaé Tardin. On peut encore tenir quelques jours ou semaines. Mais si la hausse du nombre de contaminations devait encore augmenter, nous aurons à renoncer à digue-là,» regrette cette dernière.

Et les Automnales?

«Les foires ainsi que les marchés relèvent du droit fédéral, explique Mauro Poggia. Pour l'heure, aucune décision n'a été prise de notre part.»

Entrée en vigueur

Ces nouvelles mesures entrent en vigueur ce mercredi. Le gouvernement genevois fera le point le 16 novembre, avance Mauro Poggia.

«On ne va pas mettre un policier derrière chaque citoyen»

Le conseiller d'Etat Mauro Poggia appelle à la responsabilité individuelle et à l'auto-contrôle de la population.

Responsabilité accrue pour les organisateurs d'événements privés

«Il y a aujourd'hui une responsabilité accrue pour les organisateurs d'événements privés de plus de 15 personnes», prévient Antonio Hodgers.

Quid des sanctions?

«Jusqu'à 30'000 francs d'amende, détaille Mauro Poggia. La palette est assez large.»

Pesée d'intérêts

«D'un point de vue strictement sanitaire, nous aurions dû fixer ce seuil à 5 personnes», ajoute Antonio Hodgers.

Pourquoi ce seuil de 15 personnes?

«Nous considérons que c'est une chiffre qui permet de préserver les réunions familiales (contre 6 en Italie) rappelle Mauro Poggia. Aller au-delà de ce chiffre, ce serait prendre un risque», argue le magistrat chargé de la Santé.

Un millier de nouveaux cas et quatre décès.

Dans le courant de la dernière semaine, près d'un millier de personnes ont été testées positives dans le canton de Genève et quatre personnes sont décédées, annonce l'Exécutif cantonal.

Quid de l'école primaire?

De la 1re à la 8e année, les camps et sorties scolaires avec nuitée(s) restent autorisés s’ils suivent le plan de protection spécifique aux camps (avec notamment la participation de deux classes au maximum). Les sorties pédagogiques d'une journée sans nuitée sont aussi maintenues et encouragées, dans le respect du plan de protection de l'école obligatoire, selon le communiqué du Conseil d'Etat genevois

Annulation des camps scolaires et voyages d'études au cycle d'orientation et au secondaire II

Le département de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) a décidé d'annuler tous les camps scolaires et voyages d'études avec nuitée(s) dès la 9e année. Les sorties pédagogiques d'une journée sont maintenues et encouragées, à condition qu'elles suivent les plans de protection définis.

Port du masque obligatoire dans tous les établissements accessibles au public

L'obligation de porter un masque est étendue à tous les établissements et installations accessibles au public.

Par ailleurs, il est précisé que les masques doivent couvrir à la fois le nez et la bouche. Sont exemptés du port du masque les enfants jusqu'à douze ans et les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons particulières, notamment médicales ou pour communiquer avec des personnes sourdes ou malentendantes.

Interdiction des manifestations privées au-delà de 100 personnes

Pour les manifestations de plus de quinze personnes mais de moins de cent personnes, outre le respect des mesures de préventions usuelles, l'organisateur doit garantir le port du masque pendant toute la durée de la manifestation et interdire toute consommation, sauf à des places assises non interchangeables. Il doit également collecter l'identité et un moyen de contact fiable de chaque personne présente et tenir la liste des participants à disposition des autorités sanitaires pendant 14 jours pour le cas où elles la solliciteraient.

Pour les manifestations privées qui réunissent jusqu'à 15 personnes, l'organisateur veille au respect des mesures de prévention usuelles telles que l'hygiène des mains, le maintien de la distance interpersonnelle et le port du masque.

Le communiqué officiel des autorités genevoises

https://www.ge.ch/document/point-presse-du-conseil-etat-du-14-octobre-2020

Rassemblements de plus de 15 personnes interdits dans l'espace public

Le Conseil d'Etat a décidé d'interdire les rassemblements de plus de 15 personnes dans l'espace public, notamment sur les places publiques, les promenades et les parcs. Il rappelle que dans tout rassemblement, la distance d'1m50 doit être respectée. Un rassemblement est un regroupement spontané de personnes, sans organisation préalable.

Les manifestations publiques de plus de quinze personnes sont autorisées sous réserve de l'élaboration et de la mise en œuvre d'un plan de protection par un organisateur désigné.

Les 50-70 ans à nouveau touchés

C'est ce qui semble inquiéter le magistrat chargé de la Santé, Mauro Poggia. D'autant plus que la grippe saisonnière point le bout de son nez, rappelle l'édile MCG.

On teste plus donc il y a plus de cas?

Mauro Poggia y répond: le taux de positivité augmente. Aujourd'hui, il se situe à 20%.

Inquiétude du gouvernement genevois

Antonio Hodgers appelle à la responsabilité individuelle des Genevois. Son collègue, le conseiller d'Etat chargé de la Santé Mauro Poggia tient à préciser que les mesures décidées par le Canton sont mesurées. Aujourd'hui, 76 personnes qui sont hospitalisées aux Hôpitaux universitaires de Genève dont 12 personnes aux soins intensifs ou intermédiaires.

«Les chiffres sont clairs»

Le seuil du nombre de contaminations est élevé dans le canton de Genève, rappelle le magistrat écologiste. Sa crainte: une situation sanitaire et sociale extrêmement difficile, et des services hospitaliers surchargés.

37 commentaires
    Michel Gasser

    On ne peut pas imposer des restrictions de réunions en public et en privé, et dans le même temps autoriser la tenue des Automnales, cette nouvelle gabegie fédéraliste Confédération/Canton ne tient pas debout. D'autre part, cette forte progression ne doit pas étonner, l'OMS a répété (Blick 06.10.2020) la probabilité déjà émise au printemps (TdG 07.05.2020) d'une contamination possible de 10% de la population, donc jusqu'à 49'000 cas positifs pour Genève, et par extension 800'000 pour l'ensemble du pays. Donc : distance, masque et nettoyage fréquent des mains restent la protection la plus efficace.