Passer au contenu principal

VaudLe Canton impose le masque dans les magasins

Dès mercredi prochain, les magasins pouvant accueillir plus de 10 personnes simultanément devront imposer le masque à leurs clients.

Le port du masque sera obligatoire dans tous les commerces du canton de Vaud lorsque plus de 10 personnes se trouvent dans le magasin. La mesure, qui entre en vigueur mercredi prochain, a été annoncée vendredi par le Conseil d'Etat.

Dans les clubs, discothèques et bars

Dans les clubs, discothèques et bars, le Conseil d’Etat décide de maintenir leur ouverture. Cependant, un dispositif d’identification de la clientèle devra être mis en place. «Les jeunes ont besoin de s’amuser. Ils ne vont pas rester chez eux cet été, explique Nuria Gorrite. En maintenant les clubs ouverts et en exigeant l’identification des clients, on va pouvoir garder le contrôle de la traçabilité du virus.» A noter que la prise de température à l’entrée de ces établissements est recommandée. Tout comme le port du masque par les personnes y travaillant.

Les jeunes ont besoin de s’amuser. Ils ne vont pas rester chez eux cet été. En maintenant les clubs ouverts et en exigeant l’identification des clients, on va pouvoir garder le contrôle de la traçabilité du virus

Nuria Gorrite

Dans les établissements de restauration

En ce qui concerne les établissements de restauration, la distance sociale devra être respectée. Les données des clients (nom, prénom, numéro de téléphone) devront être exigées et seront conservées durant 14 jours avant d’être détruites. Quant au port du masque, s’il n’est pas obligatoire pour les clients, il reste fortement recommandé pour le personnel servant en salle et sur les terrasses.

Dans les autres lieux de rassemblement fermés tels que les lieux de culte, les règles sur les gestes barrières et la distanciation sociale devront être strictement respectés. En cas d’impossibilité, le port du masque ou le traçage doivent être prévus.

Contrôles et sanctions

Les contrôles seront effectués par les polices communales du commerce, par la police cantonale, par les polices municipales et les polices intercommunales. En cas de non respect des mesures, des amendes d’ordre pourront être distribuées et des fermetures d’établissements pourront être imposées.