Passer au contenu principal

Portrait de Neville TanzerLe caméléon a fini par rassembler le monde de l’aviron

Le nouveau président de la Fédération suisse des rameurs est un homme cosmopolite passé expert dans l’art de convaincre, séduire et nouer des liens. Le tout avec sincérité.

Après avoir dirigé le club local et assuré sa réputation jusqu’au plan international, le Morgien Neville Tanzer vient d’être élu à la tête de la Fédération suisse d’aviron.
Après avoir dirigé le club local et assuré sa réputation jusqu’au plan international, le Morgien Neville Tanzer vient d’être élu à la tête de la Fédération suisse d’aviron.
PATRICK MARTIN

Au premier abord, Neville Tanzer semble être la personnification même du cliché que l’on se fait de l’aviron. Propre sur lui, la barbe taillée et les cheveux blanc argenté: l’homme aux origines britannique et tchèque dégage d’emblée une élégance humble et la sensation d’une fiabilité à toute épreuve.

«Je suis quelqu’un d’ouvert qui aime bien le contact. Je vois ma force dans cet aspect de ma personnalité», confie le sportif du haut de son mètre nonante-trois, le phrasé serein et le timbre de voix moelleux. «J’ai d’ailleurs remarqué à travers mes expériences professionnelles ou associatives que la communication et la recherche du contact mettent de l’huile dans les rouages afin de faire passer des idées plus facilement.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.