Passer au contenu principal

Politique communaleLe budget déficitaire de Veyrier accepté à l’unanimité

Malgré la crise, les conseillers municipaux se sont octroyé une augmentation de leur propre indemnité à hauteur de 1000 francs par an et par personne.

Le projet élaboré par le Conseil administratif de Veyrier n’a été que très peu retouché en commission: l’impôt n’augmente pas et 2,1 postes sont créés dans l’administration de la commune.
Le projet élaboré par le Conseil administratif de Veyrier n’a été que très peu retouché en commission: l’impôt n’augmente pas et 2,1 postes sont créés dans l’administration de la commune.
Laurent Guiraud / Archives

Le budget de fonctionnement de Veyrier a été voté à l’unanimité mardi soir. Déficitaire, il présente un excédent de charges de plus de 580’000 francs. Le projet élaboré par le Conseil administratif (lire notre édition du 18 octobre) n’a été que très peu retouché en commission, ainsi l’impôt n’augmente pas et 2,1 postes sont créés dans l’administration.

C’est un bon signe pour ce premier budget de législature, selon plusieurs élus. Jacques Charles, parlant au nom de Veyrier Ensemble, y voit «une relation de confiance renouvelée entre le Conseil administratif et le Conseil municipal». Même vocabulaire pour le groupe PLR, représenté par Olivier Duc, selon qui cette issue illustre «la volonté de notre Conseil administratif de faire preuve de plus de transparence, ce qui contribue à une confiance réciproque». Le PDC a salué le maintien des aides aux associations.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.