Passer au contenu principal

Un baiser, une œuvre (7/7)Le baiser masqué des «Amants» de Magritte

Peint en 1928, ce tableau poignant du surréaliste belge est une icône du Covid-19 sur les réseaux sociaux. Que cachent ces voiles?

Le Covid-19 a-t-il tué les embrassades? Cet été, souvenons-nous dès lors des baisers sublimés. Décryptage en sept épisodes des élans amoureux qui ont marqué l’art ou l’actualité, et surtout les esprits.

«Les Amants I». Cette huile sur toile de 54 par 73,4 cm est conservée au MoMA, le Museum of Modern Art de New York. À sa mort sans héritier direct en mars 2007, Richard S. Zeisler en fait don à l’institution. Cet investisseur privé, très discret sur sa collection, a acquis durant sa vie plus de 110 œuvres d’art des maîtres européens du XXe siècle: Magritte, mais aussi Miró ou Francis Bacon. Ses donations à seize musées ont été estimées à plus de 100 millions de dollars.
«Les Amants I». Cette huile sur toile de 54 par 73,4 cm est conservée au MoMA, le Museum of Modern Art de New York. À sa mort sans héritier direct en mars 2007, Richard S. Zeisler en fait don à l’institution. Cet investisseur privé, très discret sur sa collection, a acquis durant sa vie plus de 110 œuvres d’art des maîtres européens du XXe siècle: Magritte, mais aussi Miró ou Francis Bacon. Ses donations à seize musées ont été estimées à plus de 100 millions de dollars.
AFP/Copyright 2020 C. Herscovici, Bruxelles/Artists Rights Society (ARS), New York

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.