Passer au contenu principal

Égalité sous des drapeauxL’armée taillera des uniformes pour les soldates

Un changement historique s’annonce, au sein de l’armée suisse. En avril 2021, des soldates testeront de nouveaux uniformes et équipements de combat: de la culotte au gilet pare-balles, tous les éléments ont été adaptés et pensés spécialement pour elles.

«À professions égales, il ne suffit pas d’adapter les uniformes masculins au féminin, ça ne peut plus être tabou.» - Marianne Binder-Keller, conseillère nationale (Le Centre/AG)
«À professions égales, il ne suffit pas d’adapter les uniformes masculins au féminin, ça ne peut plus être tabou.» - Marianne Binder-Keller, conseillère nationale (Le Centre/AG)
Keytone (image d’archives)

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

SMHE. Quatre lettres pour briser une logique militaire bien datée: depuis 1848, en effet, la soldate s’adapte au matériel conçu pour le soldat. Mais ça va enfin changer. L’armée a mandaté Armasuisse, l’office fédéral chargé des achats militaires, pour mener un nouveau projet: le Système modulaire d’habillement et d’équipement pour les engagements militaires. Et pour la première fois, la dualité femme-homme a été prise en compte, de la culotte au système d’hydratation, en passant par la tenue de combat, le gilet pare-balles et le sac à dos. «Les uniformes et les équipements de l’armée sont trop peu ou pas du tout adaptés aux besoins spécifiques des femmes», reconnaît ainsi Sievert Kaj-Gunnar, chef de communication d’Armasuisse. Il assure toutefois que «ce point important a été pris en compte dans les travaux en cours, qui couvrent à la fois la formation et le déploiement».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.