Passer au contenu principal

Transition énergétique L’Allemagne veut devenir la championne du monde de l’hydrogène

Le gouvernement d’Angela Merkel fait de l’hydrogène la priorité de son plan de relance. L’UE vient d’annoncer également ses ambitions pour cette forme d’énergie.

L’Allemagne d’Angela Merkel abandonnera le nucléaire et le charbon d’ici 2038. L’hydrogène est sa porte de sortie.
L’Allemagne d’Angela Merkel abandonnera le nucléaire et le charbon d’ici 2038. L’hydrogène est sa porte de sortie.
Getty Images

L’hydrogène pour atteindre les objectifs de réduction d’émissions de CO2 ? C’est l’objectif du gouvernement allemand, qui a débloqué 9 milliards d’euros en faveur de cette énergie dans le cadre de son plan de 130 milliards d'euros de relance après la pandémie de coronavirus. «Le moment est venu de célébrer l’hydrogène et toutes les technologies qui vont avec», a estimé Peter Altmaier, le ministre fédéral de l’Économie, qui veut faire de l’Allemagne «le numéro un mondial des technologies de l’hydrogène».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.