Passer au contenu principal

Constructions à VerbierL’affaire des chalets illégaux accable l’État du Valais

Signaux d’alerte passés sous silence, contrôles lacunaires, passivité, le Canton du Valais se fait sèchement critiquer par une commission parlementaire.

La station de Verbier est prise dans la tourmente depuis 2015. C’est cette fois le Canton qui devra répondre de son rôle dans ce dossier.
La station de Verbier est prise dans la tourmente depuis 2015. C’est cette fois le Canton qui devra répondre de son rôle dans ce dossier.
Yvain Genevay/Le Matin Dimanche

La station de Verbier (VS) est réputée pour ses sommets. Mais depuis cinq ans, on évoque davantage les aménagements illégaux de ses luxueux chalets. De gigantesques surfaces de spas, home cinéma, piscine et autres salles de jeux ont été érigées au mépris de règlements communaux, cantonaux et fédéraux. Ils ont même parfois été maquillés en locaux de rangement, caves et autres parcs à vélo sur les plans pour éviter leur décompte dans la surface habitable. Dans certains cas, les bâtisses ne ressemblent en rien à ce qui a été autorisé. Tout cela a été rendu possible grâce à «un système» qui, avec le concours d’élus de la Commune de Bagnes, favorisait certains architectes de la place. Mais aujourd’hui, c’est le Canton du Valais qui en prend sèchement pour son grade.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.