Passer au contenu principal

CaucaseLa Turquie envoie des rebelles syriens dans le Haut-Karabakh

Ankara est intervenu en Syrie, a changé la donne en Libye et soutient l’Azerbaïdjan. Les raisons de cet activisme régional.

Tir d’artillerie de l’armée azérie visant des positions séparatistes arméniennes. Image publiée par le Ministère de la défense de l’Azerbaïdjan.
Tir d’artillerie de l’armée azérie visant des positions séparatistes arméniennes. Image publiée par le Ministère de la défense de l’Azerbaïdjan.
AFP

C’est reparti. Dans la poudrière du Caucase, de violents combats secouent le Haut-Karabakh, opposant l’armée de l’Azerbaïdjan aux forces séparatistes soutenues par l’Arménie. Ce vieux conflit, soudain rallumé, a déjà fait 100 morts depuis dimanche. D’où la crainte d’une escalade régionale. Or, l’Arménie et la Russie accusent la Turquie d’envoyer des rebelles syriens combattre aux côtés des forces azéries. Décryptage avec Jean Marcou, spécialiste de la Turquie à Sciences po Grenoble.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.