Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Effet de serreLa Terre se chauffe au solaire

«La vapeur d’eau a le pouvoir de réchauffement le plus élevé, mais il n’existe aucun moyen d’agir directement sur sa quantité.»

Patrick Dümmler, responsable de recherche à Avenir Suisse

Un processus expérimental

12 commentaires
Trier:
    Bovay-Rohr

    Le schéma "Fonctionnement de l'effet de serre" (publié dans la version papier de 24Heures) est hélas très faux. La troposphère est très largement opaque aux rayons infrarouges (IR) et sa densité fait que l'effet de serre qui est décrit dans ce schéma est EXCLU: le raisonnement de M. Rochat est FAUX, comme aussi celui de M. Jamy.

    Documentation en physique: article «Une bouillotte à 288 K induit-elle un effet de serre mesurable ?» sur le site entrelemanetjura (.ch).

    ---

    Résumé: les IR émis par le Globe sont transformés par la troposphère en chaleur, et donc ne peuvent pas être re-émis: la loi des gaz parfaits s'applique rigoureusement et à proximité du sol les lois de la thermodynamique aussi (un gaz à 15°C ne va pas échauffer un sol à 15°C); avec la troposphère, on a affaire à un isolant, pas à un miroir semi-transparent.

    Ajouter des traces de GES (autour d'une molécule de CO2, on trouve actuellement environ 2'400 molécules d'autres gaz), c'est comme de changer une ou deux plumes d'un oreiller: l'effet calculé ici est de l'ordre de 1/10ème de degré, le CO2 ne peut pas provoquer de réchauffement de quelques degrés (!).

    ---

    Mon sentiment pour ces données trompeuses: :=(( 🙄😞👎