Passer au contenu principal

CoronavirusLa Suisse s’engage pour un accès mondial au vaccin

Le dispositif Covax, qui vise à permettre un accès mondial à un vaccin contre le Covid-19, sera financé à hauteur de 20 millions de francs par la Confédération. L’objectif de l’initiative est d’acquérir deux milliards de doses d’ici fin 2021.

Actuellement, neuf vaccins candidats prennent part à Covax et neuf autres sont en cours d’évaluation.
Actuellement, neuf vaccins candidats prennent part à Covax et neuf autres sont en cours d’évaluation.
KEYSTONE

La Suisse va participer à hauteur de 20 millions de francs à l’initiative d’accès mondial à un vaccin contre le Covid-19 (Covax). Ce dispositif vise notamment à rendre un futur vaccin disponible pour 92 pays à faible revenu.

Il permet aussi aux pays riches d’apporter des contributions supplémentaires afin d’acheter des vaccins pour leurs propres besoins. La Confédération entend par ce biais se procurer des vaccins pour 20% de sa population, indique vendredi l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

L’objectif de l’initiative est d’acquérir deux milliards de doses de vaccin auprès de différents fabricants d’ici fin 2021. Actuellement, neuf vaccins candidats prennent part à Covax et neuf autres sont en cours d’évaluation. Covax entend ainsi créer le portefeuille de vaccins le plus important et le plus diversifié au monde.

L’initiative transnationale pour la vaccination a été lancée en juin par l’Alliance du vaccin (Gavi), la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La Suisse la soutient depuis le début. Elle a confirmé le 18 septembre sa participation, précise l’OFSP.

Accès rapide et sûr

Le Conseil fédéral a alloué au total 300 millions de francs pour l’achat d’un vaccin. La Confédération évalue divers candidats afin de garantir à la population suisse un accès rapide et sûr à un produit.

Dans un premier temps, elle a conclu un contrat avec Moderna pour l’achat de 4,5 millions de doses. L’entreprise de biotechnologie américaine devrait en partie produire son vaccin à Viège (VS). Berne est parallèlement en discussion avec d’autres fabricants. La participation à l’initiative Covax vient compléter ces efforts.

ATS/NXP