Passer au contenu principal

Coronavirus mutantsVaud et Genève sont les cantons les plus touchés

Les 46 cas des variantes du virus provenant du Royaume-Uni et de l’Afrique du Sud sont répartis dans dix cantons et au Liechtenstein, a indiqué jeudi l’OFSP.

Vaud est le canton le plus touché par la nouvelle variante du coronavirus. (Photo d’illustration)
Vaud est le canton le plus touché par la nouvelle variante du coronavirus. (Photo d’illustration)
KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Covid poursuit sa course en Suisse, qui a décelé jusqu’ici 46 cas de coronavirus mutants provenant du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud. Avec la baisse des tests pendant les Fêtes, une image de l’évolution de la pandémie reste difficile à tracer pour cette période.

Les cas de coronavirus mutants, qui se transmettent plus rapidement, sont répartis dans dix cantons et au Liechtenstein. Avec 12 cas, Vaud est le canton le plus touché, a indiqué jeudi l’Office fédéral de la santé (OFSP) à Keystone-ATS.

Le plus grand canton romand a réagi en intensifiant et élargissant les mesures de quarantaine. Dès ce jeudi, les contacts étroits des contacts de toutes les personnes testées positives seront également mis en quarantaine pour une durée 10 jours.

Concrètement, la quarantaine s’élargit à un deuxième cercle de contacts «proches et intimes», soit des personnes vivant sous le même toit ou ayant été à moins de 1,5 mètre pendant plus de 15 minutes sans protection adéquate. Cet élargissement du périmètre des mises en quarantaine entraînera de facto aussi une intensification de l’enquête d’entourage des équipes de traçage.

Genève (10 cas), Zurich (7), le Valais (6) et Berne (4) viennent ensuite, selon la même source. Le Tessin a rapporté deux infections. Les cantons de Bâle-Campagne, St-Gall, Schwyz, des Grisons, Argovie et le Liechtenstein en ont quant à eux découvert un chacun. Le cas dans la région de Bâle concerne une personne résidant en France, mais qui a été testée dans le demi-canton.

Septante-cinq décès en 24 heures

La Suisse comptait jeudi 3975 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’OFSP. Septante-cinq décès supplémentaires sont à déplorer et 196 malades ont été hospitalisés.

Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 516,23 nouvelles infections pour 100’000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,89.

Pendant les fêtes de fin d’année (semaines 50-53), le comportement de la population en matière de test sa changé, ce qui a eu une influence sur le nombre de tests effectués et la proportion de tests positifs, et donc aussi sur le nombre de cas déclarés. Il est donc pour l’instant difficile d’établir un bilan de la situation.

Vaccination dans le canton de Berne

Dernier canton suisse à entamer sa campagne de vaccination, Berne démarre lundi prochain son programme de vaccination contre le Covid-19. Dans un premier temps, seules les personnes de 75 ans ou plus pourront s’inscrire à partir de vendredi pour se faire vacciner.

Au total, 20'000 rendez-vous leur sont proposés. Le canton de Berne dispose actuellement de 25'000 doses mensuelles fournies par le fabricant Pfizer/Biontech.

Dans le canton de Zurich, les neuf domaines skiables zurichois vont pouvoir rouvrir à partir de samedi. Le canton a donné son autorisation jeudi. La fermeture, décidée le 22 décembre en raison de la pandémie de coronavirus, devait s’étendre initialement jusqu’au 22 janvier. Les cantons de Suisse centrale et orientale ont déjà pu rouvrir.

Personnel soignant pas plus infecté

Au Tessin, bonne nouvelle pour le personnel soignant, où une étude révèle que le personnel médical ne semble pas plus contaminé par le Covid-19 que le reste de la population. Selon des tests sanguins menés auprès de 5000 personnes dans ce canton, les professionnels de la santé n’ont pas un risque plus élevé de contracter le coronavirus que les autres personnes. Le travail des aides et des soins à domicile reste toutefois le plus exposé.

Des anticorps au Sars-CoV-2 ont été détectés dans le sang de 19% des professionnels de la santé examinés qui font des visites à domicile. Pour le personnel de santé qui ne pratique pas de visites à la maison, la proportion est deux fois moins élevée, avec 8%.

Sur l’ensemble, des anticorps ont été trouvés auprès de 10% des soignants. Une autre étude, menée à la fin du mois de septembre, et qui a examiné la présence d’anticorps dans la population, avait décelé une séroprévalence de 11% auprès des 20 à 64 ans.

Le Tessin est l’un des cantons avec les taux d’anticorps les plus élevés. A titre de comparaison: dans le canton de Vaud, la séroprévalence dans les études réalisées l’année dernière était de 7%, à Bâle de 4% et à Zurich de 3%. Dans le canton de Genève, la part était de 11% en avril dernier

ATS

Articles en relation