Passer au contenu principal

Biélorussie«La situation est comparable à la répression de Staline»

Invité à Genève à l’occasion du Festival du film sur les droits humains, l’écrivain et militant Alès Bialiatski dénonce la violence du régime d’Alexandre Loukachenko et les arrestations arbitraires.

Alès Bialiatski, directeur de l’organisation de défense des droits de l’homme Viasna et lauréat du Right Livelihood 2020 (le Nobel alternatif), dit n’avoir jamais vu une telle répression.
Alès Bialiatski, directeur de lorganisation de défense des droits de lhomme Viasna et lauréat du Right Livelihood 2020 (le Nobel alternatif), dit n’avoir jamais vu une telle répression.
Stina Stjernkvist

Alès Bialiatski connaît bien les prisons biélorusses. Il y a passé trois ans, de 2011 à 2014, condamné pour de soi-disant fraudes fiscales. Mais en vingt-cinq ans, le directeur de Viasna, principale organisation de défense des droits de lhomme dans le pays, n’a jamais vu une telle répression. Et il s’exprime sans ménage. «Pour moi, la situation est comparable à l’époque stalinienne.»

Des manifestants arrêtés par la police, le 12 septembre dernier. Le régime multiplie les interpellations et l’exil forcé des principales figures d’opposition.
Des manifestants arrêtés par la police, le 12 septembre dernier. Le régime multiplie les interpellations et lexil forcé des principales figures dopposition.
Keystone

De passage à Genève à l’occasion du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), le lauréat du Right Livelihood 2020 (considéré comme le Nobel alternatif), dresse un tableau sombre de la Biélorussie. Plus de 260 opposants au régime sont actuellement retenus en prison pour des raisons politiques. Ils sont étudiants, journalistes, blogueurs, syndicalistes, militants des droits humains. Parmi eux, une quarantaine de femmes, dont la Suissesse Natallia Hersche, condamnée à deux ans et demi de prison pour avoir arraché le masque d’un policier pendant une manifestation à Minsk. Son appel a été rejeté.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.