Passer au contenu principal

Alors que le papier souffreLa presse jeunesse séduit toujours des millions de lecteurs

Les chiffres les plus récents montrent que les éditeurs de «Mickey Parade», «Picsou Magazine», «Wakou», «Wapiti» ou encore le célébrissime «J’aime lire» se portent bien en comparaison du reste de la branche.

Les éditeurs jeunesse ne connaissent pas la crise (Photo d’illustration).
Les éditeurs jeunesse ne connaissent pas la crise (Photo d’illustration).
Yvain Genevay

Dans cette époque où les kiosques se transforment en petite supérette et consacrent de moins en moins d’espace aux magazines et aux journaux, un bastion de la presse écrite tient bon: les titres orientés jeunesse. «Journal de Spirou», «Mickey Parade» et «Picsou Magazine» partagent les étals avec une presse éducative tout aussi dynamique comme «Salamandre Junior», «Wakou», «Wapiti» ou encore le célébrissime «J’aime lire».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.