La Prairie donne carte blanche à Manon Wertenbroek

Art BaselL'œuvre de l'artiste Vaudoise s’inspire du bleu qui vient habiller une gamme de produits de la marque de cosmétiques suisse. Une teinte choisie par Niki de Saint Phalle dans les années 1980.

Mercredi, l'artiste vaudoise Manon Wertenbroek était présente sur le stand VIP de La Prairie pour présenter ses créations.

Mercredi, l'artiste vaudoise Manon Wertenbroek était présente sur le stand VIP de La Prairie pour présenter ses créations. Image: Courtesy of La Prairie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette année, pour habiller son stand VIP à Art Basel, La Prairie a donné carte blanche à Manon Wertenbroek, une jeune artiste suisse, diplômée de l’ECAL. La seule condition: son travail devait s’inspirer du bleu qui vient habiller sa gamme de produits Skin Caviar. Un bleu cobalt, puissant et mystérieux, choisi par Niki de Saint Phalle dans les années 1980.

Collaboration décriée

Au faîte de la gloire, Niki de Saint Phalle avait été approchée par la marque de cosmétiques pour imaginer une nouvelle ligne de parfums. La fragrance éponyme est lancée en 1982 et connaîtra un certain succès pendant une dizaine d’années. Quant à son flacon – de forme rectangulaire et coiffé d’un bouchon doré dont s’échappent deux serpents entremêlés – fait aujourd’hui partie de pièces de collection. «Niki de Saint Phalle a été beaucoup critiquée dans les sphères artistiques pour avoir accepté une collaboration commerciale. Cela dit, elle lui a permis de récolter un tiers des fonds nécessaires pour la réalisation de son Jardin des Tarots en Toscane», précise Jena Shenefield, directrice des archives de la fondation Niki de Saint Phalle.

Une des trois œuvres de Manon Wertenbroek exposée sur le stand VIP de la Prairie à Art Basel jusqu'au 17 juin.

Ce rêve bleu

Dans le lounge VIP de la Prairie à la foire de Bâle, une sculpture, prêtée par la fondation, rappelle cette fructueuse collaboration. Tout autour ont été accrochées les trois œuvres réalisées par Manon Wertenbroek. Pour l’artiste de 27 ans, c’était un véritable défi de travailler avec une couleur aussi forte que le bleu. «C’est une couleur mystérieuse dans laquelle on pourrait presque se perdre», confie la jeune Vaudoise, installée aujourd’hui à Paris. «Elle me permet d’exploiter la question de notre identité individuelle et comment celle-ci varie en fonction du contexte social dans lequel on évolue.»

Imaginés autour du thème du reflet, les trois tableaux ont nécessité plusieurs étapes d'élaboration. Car avant d’obtenir ces pièces grand format, imprimées sur du papier métallisé, l’artiste vient graver des plaques en PVC, sur lesquelles elle réfléchit des couleurs au moyen de son ordinateur, avant d’immortaliser le tout au moyen de la photographie. «J’ai toujours été intéressée par le portrait », confie l’artiste, présente sur le stand mercredi. «Le miroir joue un rôle symbolique.»

Making of de la série. Pour refléter des couleurs sur les plaques de PVC, l'artiste n'hésite pas à se servir de l'écran de son ordinateur.

Avant de s’envoler pour l’Italie, où elle entrera en résidence pendant un an à l’Institut suisse de Rome, Manon présentera une de ses vidéos à la Nuit des images au Musée de l’Elysée le 23 juin prochain. Alors à vos agendas!

Art Basel, du 14 au 17 juin, Messeplatz Bâle. www.artbasel.com

Nuit des images, le 23 juin au Musée de l’Elysée. www.elysee.ch

Créé: 14.06.2018, 15h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.