Passer au contenu principal

CalomnieLa plainte de Pierre Maudet contre un député est classée

Le litige portait sur des propos de Jean Batou rapportés dans un média français à propos de supposées écoutes téléphoniques illégales.

Une enquête du Ministère public et de l’Inspection générale des services avait conclu, en 2018, à l’absence d’indice de l’existence d’écoutes téléphoniques illégales demandées par le conseiller d’État.
Une enquête du Ministère public et de l’Inspection générale des services avait conclu, en 2018, à l’absence d’indice de l’existence d’écoutes téléphoniques illégales demandées par le conseiller d’État.
Laurent Guiraud

Le 11 juin 2020, le Ministère public a prononcé une ordonnance de classement de la procédure ouverte suite à une dénonciation de Pierre Maudet à l’encontre du député Jean Batou pour calomnie, subsidiairement diffamation. Le conseiller d’État est par ailleurs condamné à payer les frais de procédure ainsi que les frais d’avocat de l’élu d’Ensemble à Gauche, le tout représentant une somme de 2607 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.