Passer au contenu principal

Plongeon de 8% des besoins en pétroleLa pandémie fige la quête énergétique de la planète

Au cours de la décennie à venir, la consommation additionnelle d’énergie sera la plus faible mesurée depuis les années 30, prévient l’AIE dans un rapport clé publié mardi.

La pandémie a stoppé net des investissements dans l’exploration de nouveaux gisements de pétrole et de gaz en baisse de près de 20% cette année, prévient l’AIE.
La pandémie a stoppé net des investissements dans l’exploration de nouveaux gisements de pétrole et de gaz en baisse de près de 20% cette année, prévient l’AIE.
KEYSTONE


Dès le mois de mars, u
n coup d’œil dans l’azur vide de tout sillage de jets donnait une idée de la baisse brutale de la consommation dhydrocarbures. Publié ce mardi – avec un mois d’avance, crise oblige – le rapport annuel de lAgence internationale de l’énergie (AIE) met des chiffres sur cette impression. Selon cette dernière, la demande mondiale d’énergie de la planète devrait plonger de 5% cette année en raison de la pandémie, «le choc le plus important jamais connu en sept décennies».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.