Passer au contenu principal

Courts métrages en sallesLa Nuit du Court promet d’être longue

La 18e édition de la manifestation dédiée au cinéma bref fait halte à Vevey ce vendredi, avant Morges, Yverdon et Lausanne.

Le premier épisode de «Zone D», la série du Veveysan Angelo Dello Iacono sur le quotidien d’adolescents, sera montré en avant-première à Vevey.
Le premier épisode de «Zone D», la série du Veveysan Angelo Dello Iacono sur le quotidien d’adolescents, sera montré en avant-première à Vevey.
Ghetto Jam

Miaou! Qui a peur du méchant virus? «Pas moi», répond le matou géant, mascotte de la Nuit du Court métrage. L’événement automnal cinéphile, qui fait la part belle aux «petits films» et a déchiré 6300 tickets l’an dernier, se déplace dans les salles obscures de onze villes romandes et deux tessinoises. Lancée le 18 septembre à Genève, la 18e tournée de la Nuit du Court se poursuit ce vendredi à Vevey, avant Yverdon-les-Bains et Morges (9 oct), puis Lausanne en fin de parcours, le 27 novembre. À Pathé Les Galeries, la nuit promet d’être longue avec un véritable marathon filmique de 19h jusqu’à 4 heures du matin.

Au programme de la tournée, pas moins de vingt-deux courts métrages de Suisse et d’ailleurs, classés sous quatre catégories. «Swiss Shorts» met en lumière les talents helvétiques, «Take me to the moon» promet des voyages interstellaires et «Place au léopard» offre carte blanche au Festival de Locarno en signe de solidarité suite à une édition limitée cet été. Pour finir en beauté, «Miaou!» couronne les félins et leurs frasques tant convoitées sur internet.

Un film local dans chaque ville

En plus de ces quatre programmes, un film local est montré dans chaque ville, en présence de la réalisatrice ou du réalisateur. À Vevey, Angelo Dello Iacono dévoile le premier épisode de sa série «Zone D» qui raconte le quotidien chahuté d’adolescents de la Riviera. À Lausanne, on verra «Trou noir» de Tristan Aymon, lauréat du Léopard d’argent à Locarno cette année, ou «Les pestiférés» de Stéphane Goël, tous deux coproduits par la RTS. Les premières de Morges et Yverdon seront dévoilées dans les prochains jours.

À la fin de la soirée, chaque spectateur votera pour son court métrage préféré. Le film ayant reçu le plus de suffrages durant la tournée remportera le Prix RTS du public lors de la dernière étape à Lausanne.

2 commentaires
    Nicole

    On fait comment avec les masques? Un trou pour la paille de la bière, un trou pour la clope et un trou pour la langue... et si je dois mettre mes lunettes pour voir l’écran ça fera aération pour éviter la buée sur les verres des lunettes...