Passer au contenu principal

Approvisionnement énergétiqueLa lente dégringolade des énergies fossiles

Les investisseurs tournent le dos au pétrole et au charbon pour des considérations tant écologiques que financières.

Les mines de charbon, ici celle de Garweiler, en Allemagne, exploitée par le groupe RWE, n’ont plus la cote.
Les mines de charbon, ici celle de Garweiler, en Allemagne, exploitée par le groupe RWE, n’ont plus la cote.
keystone-sda.ch

Le point commun entre BNP Paribas et le fonds souverain norvégien, un des plus gros investisseurs de la planète? Les deux entités mettent en place des mesures chocs en faveur du climat, tournant le dos aux investissements dans le charbon. Mais le très polluant charbon n’est pas l’unique énergie fossile dont se détournent les investisseurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.