Passer au contenu principal

Aide aux indépendants et chômeursLa gauche veut une session extraordinaire avant les vacances

L’absence de solutions pour les petits patrons et les chômeurs frappés par la crise est l’un des ratés de la session d’été. Des partis veulent rattraper le coup.

Le chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, Roger Nordmann (VD) et sa collègue cheffe du groupe parlementaire des Verts, Aline Trede (BE) demandent l’organisation d’une session extraordinaire encore avant la pause politique estivale.
Le chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, Roger Nordmann (VD) et sa collègue cheffe du groupe parlementaire des Verts, Aline Trede (BE) demandent l’organisation d’une session extraordinaire encore avant la pause politique estivale.
Keystone/Anthony Anex

Une grande partie de nos PME sont menacées de disparition. Les mots utilisés par le secteur suisse du voyage cette semaine disent l’ampleur des dégâts. Depuis la fin mai, les patrons d’entreprises et leur conjoint n’ont plus droit au chômage partiel (RHT). Les indépendants ne peuvent plus non plus prétendre à des allocations perte de gain (APG).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.