Passer au contenu principal

Victoire du GSHC sans convaincreLa défense gagne aussi des matches

Samedi, les Aigles ont mis un terme à une série de deux défaites. Il n’y a pas grand-chose d’autre à ramener de ce voyage à Langnau hormis les deux points (3-4 ap).

En prolongation, Henrik Tömmernes a pris les choses en mains pour offrir la victoire aux Aigles.
En prolongation, Henrik Tömmernes a pris les choses en mains pour offrir la victoire aux Aigles.
Keystone

On a pour habitude de dire que l’attaque gagne des rencontres et la défense des championnats. En Emmental, l’arrière-garde a gagné le match toute seule ou presque. Trois des quatre buts (Tömmernes deux fois et Jacquemet) ont été inscrits par des arrières. Le solo d’Henrik Tömmernes en prolongation – quel but! – a permis aux Aigles de ne pas rentrer de Langnau avec une embarrassante défaite. Mais que ce fut laborieux. Ou poussif. Ou les deux, d’ailleurs. «On n’évolue pas au niveau que j’espère, a d’ailleurs lucidement convenu le coach Pat Emond. Nous ne sommes pas aussi précis dans les petits détails et cela se voit par plein d’erreurs que nous ne faisions pas par le passé.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.