Passer au contenu principal

Palmarès 2020La cuvée rouge Infini 2018 de la Cave de Genève remporte le Sanglier de bronze

La 21e cérémonie de la sélection des vins de Genève a couronné les meilleurs crus du canton.

La cuvée rouge Infini 2018 de la Cave de Genève remporte le Sanglier de bronze
Palmarès vins genevois 2020
La cuvée rouge Infini 2018 de la Cave de Genève remporte le Sanglier de bronze
LDD

Dégustons quelques flacons primés en compagnie de Geoffrey Bentrari, chef sommelier de l’Hôtel Président Wilson.

Sanglier de bronze à la Cave de Genève

Le Sanglier de bronze 2020, couronnant le meilleur vin genevois (toutes couleurs confondues), est la récompense la plus convoitée des vignerons du canton. Il a été décerné à une cuvée de la Cave de Genève, Infini 2018. Un vin issu d’un assemblage de cabernet sauvignon, cabernet franc et merlot.

Élaboré par Florian Barthassat, il présente une robe rouge sombre et profond, aux reflets pourpres. Son premier nez très discret se développe après un léger tournoiement dans le verre pour offrir une belle complexité olfactive.

Elle évoque une corbeille de fruits noirs, cerise, cassis, soulignés par une trame rustique qui rappelle l’écorce de chêne. Épicé et chaleureux, le vin en bouche s’épanouit dans des saveurs de poivron rouge, de cassis et de menthe fraîche. Des tanins jeunes dont l’élégance s’affirmera. On peut parier ici, sans prendre de grands risques, sur une belle longévité. (Prix sortie cave 24fr.90.)

Le Marcassin décerné au Domaine de la Planta

Le Marcassin de bronze, décerné par les élèves de l’École hôtelière de Genève, a été attribué au Domaine de la Planta (Dardagny) pour sa cuvée Lili 2017. Frédéric et Jean-David Gaillard proposent un cru composé à 100% de garanoir.

Après dégustation, il se révèle déjà prêt à boire. On admire dans le verre une robe rouge dense aux reflets tuilés. Il offre d’abord des arômes de tabac brun, de figue sèche et de cerise confite, avant de s’épanouir avec des notes de mûre sauvage et de kirsch.

En bouche, sa texture souple doucement épicée et des tanins fondus nous mettent en présence d’un vin déjà presque…accompli. (Prix sortie cave 27 fr.).

Les Aigles aux Perrières

Les meilleurs vins issus des cépages de tradition, chasselas et gamay, reçoivent des Aigles pour la qualité de leur élaboration. Cette année, les deux volatiles sont attribués au Domaine Les Perrières (famille Rochaix) à Peissy (Satigny).

Leur chasselas 2019 est vraiment étonnant. Sous sa robe d’un jaune clair transparent, il développe au nez des arômes de fruits du verger à juste maturité. En bouche, sa légèreté primesautière, sa spontanéité s’égaient dans des notes acidulées et une touche de minéralité. À préciser que ce vin ne contient pas de carbonique, rare pour un chasselas.

Le gamay La Chênaie 2019 présente une robe rubis clair, un nez croquant de fruits rouges à petits noyaux et bonbon arlequin et, en bouche, une attaque sur des tanins aigus, une acidité juvénile. Un vin friand. (Prix à la cave: Chasselas 2019: 9 fr. 80. Gamay La Chênaie 2019: 12 fr. 50).