Passer au contenu principal

Coupe de l’AmericaLa Cup décoiffe les navigateurs lémaniques

Les challengers s’affrontent en ce moment dans la baie de Hauraki sur leurs monocoques volants qui marquent les esprits.

INEOS Team UK évolue au-dessus des flots avec une précision diabolique.
INEOS Team UK évolue au-dessus des flots avec une précision diabolique.
AFP

Le monde d’avant existe toujours! Et dans ce monde-là, le plus vieux trophée sportif de l’histoire y tient une place à part. Tous les quatre ans, la Coupe de l’America rassemble les passionnés de voile autour de l’Aiguière d’argent. Et c’est sans doute encore davantage le cas lorsque lévénement se déroule dans un pays qui vit au rythme des All Blacks. En Nouvelle-Zélande, la voile est le second sport national, juste derrière tout ce qui touche au ballon ovale. Que la 36e édition de la Cup se déroule dans la baie mythique de Hauraki (celle qui avait vu triompher Alinghi en 2003) lui confère une dimension particulière. C’est beau de voir tous ces spectateurs sur l’eau, sans masque, comme avant

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.