Passer au contenu principal

CoronavirusLa Confédération promet 65 millions pour les crèches

Le Conseil fédéral, qui avait refusé d’intégrer les crèches à son train de mesures visant à atténuer les effets de la crise due au Covid-19, a dû revenir sur sa position à la demande du Parlement.

Les crèches devront rembourser aux parents les contributions déjà perçues pour les prestations de garde auxquels ils n’ont pas eu recours.
Les crèches devront rembourser aux parents les contributions déjà perçues pour les prestations de garde auxquels ils n’ont pas eu recours.
KEYSTONE

Les crèches et les institutions d’accueil extra-familial touchées par le coronavirus seront soutenues à hauteur de 65 millions de francs, a décidé mercredi le gouvernement. Cela doit compenser les contributions non versées par les parents pendant la crise.

Les cantons seront tenus d’accorder des aides financières aux structures d’accueil, avec un effet rétroactif au 17 mars. La Confédération prendra en charge un tiers de la facture.

Si les crèches ont bénéficié d’autres mesures, comme la réduction de l’horaire de travail, les sommes seront déduites. Les institutions devront rembourser aux parents les contributions déjà perçues pour les prestations de garde auxquels ils n’ont pas eu recours.

Le Conseil fédéral avait refusé d’intégrer les crèches à son train de mesures visant à atténuer les effets de la crise due au Covid-19. Le Parlement a lui forcé la main lors de la session extraordinaire afin de prévenir autant que possible des fermetures et des faillites. Les parents doivent pouvoir compter sur une offre d’accueil aussi étoffée qu’avant la crise.

NXP/ATS