Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Conseil fédéral sous pressionLa classe politique exige le maintien des tests gratuits

Jusqu’au 1er octobre, il est encore possible de se faire tester gratuitement, par exemple avant d’aller en discothèque (ici en juin à Lausanne).

«Maintenir la gratuité du dépistage, c’est perdre tout le côté incitatif de la vaccination. On est au bout du tunnel. Ce n’est pas le moment de lâcher.»

Philippe Nantermod (PLR/VS)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter
Articles en relation