La cité romaine d’Avenches comme si vous y étiez

3DLa boîte de production NVP 3D a réalisé un documentaire sur le patrimoine avenchois.

Philippe Nicolet et Julien Cuendet ont travaillé durant deux ans à un documentaire en 3D qui raconte la cité romaine et met en valeur son patrimoine.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A l’écran, un vase romain tourne lentement sur lui-même, tandis que les bas-reliefs qui le décorent semblent jaillir du fond noir. Lunettes sur le nez, le spectateur est tenté de tendre la main pour toucher l’objet du doigt, tant celui-ci paraît réel.

Utiliser la 3D à tort et à travers pour apporter du relief à n’importe quelle production audiovisuelle n’est pas dans les habitudes de Philippe Nicolet. Si le réalisateur vaudois a choisi cette forme pour donner vie aux trésors antiques d’Avenches, c’est parce qu’elle apporte une réelle plus-value, révélant même parfois des détails difficiles à percevoir à l’œil nu. «Les objets muséographiques s’y prêtent bien, il y a des éléments qu’on ne décèle qu’en 3D», s’enthousiasme le réalisateur, qui suit l’évolution de cette technique depuis une trentaine d’années.

Deux ans pour une heure

Après deux ans de travail, sa société de production, NVP 3D, basée à La Croix-sur-Lutry, mettait cette semaine la dernière main à ce documentaire d’un peu plus d’une heure consacré à la cité romaine.

Dévoilé hier soir lors de l’assemblée d’Avenches Tourisme, le film sera présenté notamment au Musée romain et lors d’événements célébrant les 2000 ans de la cité. «Davantage que les images, c’est surtout le travail de documentation qui a pris du temps. Nous avons voulu documenter chacun des deux objets filmés», relève Philippe Nicolet.

Un documentaire comme celui-là est aussi une autre façon de conserver une trace du passé, au cas où les vestiges se détérioreraient. «La qualité de ces images est incroyable, juge Marie-France Meylan Krause, directrice des Site et Musée romains. Nous allons non seulement diffuser le film mais aussi pouvoir en tirer des clichés.»

Amour pour le patrimoine

Passionné d’histoire, Philippe Nicolet s’est lancé dans cette réalisation par amour du patrimoine. «Quand un sujet m’emballe, je n’attends pas d’avoir un budget, je fonce!» explique le réalisateur.

Pour réaliser ce documentaire estimé à 300 000 francs, il a été soutenu financièrement par l’horloger français Christophe Claret, qui a adoré le site et a ensuite imaginé une montre en hommage à Avenches avec le buste de Marc Aurèle en son centre.

L’idée de ce film a tout de suite plu à la directrice des Site et Musée romains, qui connaissait le travail de Philippe Nicolet. La petite équipe de NVP 3D a pu suivre toute la filière archéologique d’Avenches, des fouilles au musée, en passant par la conservation des vestiges. «Ce documentaire met non seulement en valeur notre site, mais aussi le musée et toutes les activités liées, comme le travail du laboratoire ou la conservation au dépôt», se réjouit Marie-France Meylan Krause.

Plus de 90% des objets découverts dans la commune broyarde sont en effet stockés dans un dépôt, faute de place au musée. Par le biais des caméras de la société de production, de nombreux curieux pourront découvrir ce patrimoine qui a fasciné le réalisateur de La Croix-sur-Lutry. «Cette collection est d’une incroyable richesse. Et l’une des choses les plus magnifiques avec Avenches, c’est que beaucoup de vestiges dorment encore sous les champs. C’est enivrant, il reste encore tant de choses à découvrir!»

Divisé en quatre parties thématiques qui pourront être diffusées de façon indépendante, le documentaire donne une nouvelle dimension à l’histoire avenchoise. Reportages sur le terrain, interviews de spécialistes, dessins et reconstitutions se mêlent pour recréer en 3D la vie d’Aventicum. Il faudra encore un peu de patience pour découvrir le film, qui sera montré fin mai lors du vernissage de la nouvelle exposition du musée.

Créé: 13.03.2015, 08h13

D'autres vidéos

www.nvp3d.com

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.