Passer au contenu principal

Théâtre de rue Covid-compatibleLa Cie Zanco met ses spectateurs aux fenêtres

Entre danse, musique et marionnettes, «Pied d’immeuble» se découvre depuis son balcon, dans différents quartiers de la ville.

Une séquence de «Chantier_Racine #1», un des précédents spectacles de la Compagnie Zanco, mis en scène dans le chantier de renaturation de l’Aire, à Confignon en 2014.
Une séquence de «Chantier_Racine #1», un des précédents spectacles de la Compagnie Zanco, mis en scène dans le chantier de renaturation de l’Aire, à Confignon en 2014.
Juan Carlos Hernandez

Entre Kafka et «Les Deschiens», Zanco s’y entend en matière d’univers décalé. Depuis quinze ans, la compagnie genevoise amène le théâtre chez les gens, dans des endroits volontiers insolites. Chantiers, arrière-cours, bibliothèques, bois et bosquets, ces comédiens de l’étrange transforment avec bonheur la géographie urbaine en territoire de fiction. Empreinte de poésie et de fantastique, évoluant entre masques, danse, musique et marionnettes à taille humaine, la nouvelle création de la troupe basée à Vernier propose un singulier voyage. Résolument Covid-compatible, respectant scrupuleusement les prescriptions sanitaires impliquant la distanciation sociale dans l’espace public, «Pied d’immeuble» se déroule là où sont les gens: chez eux. Ou, plutôt, en bas de chez eux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.