Passer au contenu principal

Lourdeurs administratives«La bureaucratie risque de mettre nos PME à genoux»

Le parlement doit se prononcer sur la suppression de certains droits de douane. Réclamée par l’économie, la révision peine pourtant à convaincre.

Jean-Marc Probst est président de Commerce Suisse et membre du comité d’EconomieSuisse.
Jean-Marc Probst est président de Commerce Suisse et membre du comité d’EconomieSuisse.
probst-maveg

Objectif: faire baisser les prix des bien importés tout en supprimant certaines lourdeurs administratives. Jeudi, le National doit se pencher sur la suppression des droits de douane sur les produits industriels. Un projet très disputé en raison de son coût: 550 millions de francs de manque à gagner pour la Confédération. Face à des finances fédérales plombées par le coronavirus, la majorité propose de ne pas entrer en matière. Une erreur, selon Jean-Marc Probst, président de Commerce Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.