Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Festival de GenèveLa Bâtie s’ouvre sur une procession grouillante et disparate

Parmi les sept rôles que porte Vimala Pons à elle seule dans «Le Périmètre de Denver» figure celui de Matthias, hydrothérapeute canin suspecté de meurtre.
Sur la petite scène du Carouge, s’intercalaient en arc de cercle les représentants genevois de la politique et de la programmation des arts vivants.

Tricotage égalitaire

Chaque fois métamorphosée, Vimala Pons endosse ici le personnage d’Eusapia Klane, une retraitée amoureuse de sa Panda qui s’accuse d’assassinat.

Cette «surchauffe» qui agite les esprits