L’ingénieuse machine qui transforme la pluie en électricité

Impact Journalism DayUne Azérie de 15 ans a conçu un dispositif qui génère de l’électricité à partir de gouttes de pluie

Reyhan Jamalova, élève de troisième au lycée Istek de Bakou, en Azerbaïdjan, a inventé Rainergy.

Reyhan Jamalova, élève de troisième au lycée Istek de Bakou, en Azerbaïdjan, a inventé Rainergy.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À 15 ans à peine, elle a conçu un dispositif intelligent qui génère de l’électricité à partir de gouttes de pluie. Reyhan Jamalova, élève de troisième au lycée Istek de Bakou, en Azerbaïdjan, a eu l’idée de Rainergy lorsque son père s’est demandé «si on peut produire de l’énergie à partir du vent, pourquoi pas à partir d’eau de pluie».

La pluie est l’une des dernières sources naturelles d’énergie encore inexploitées. Lorsqu’il pleut, des milliards de litres d’eau peuvent tomber, avec un énorme potentiel électrique si correctement utilisé. Pendant quatre mois, Reyhan Jamalova et son amie Zahra Gasimzade, assistées de leurs professeurs de physique, ont travaillé sur des calculs et mis au point un dispositif produisant de l’énergie à partir de la pluie: Rainergy. L’État d’Azerbaïdjan a pris en charge les coûts initiaux de sa construction. Le dispositif a depuis attiré l’intérêt d’autres investisseurs, notamment en Inde.

L’instrument, haut de neuf mètres, comporte quatre parties: un collecteur d’eau de pluie, un réservoir, un générateur électrique et une batterie. Le collecteur remplit le réservoir d’eau de pluie, qui s’écoule ensuite à grande vitesse à travers le générateur pour produire de l’énergie. L’énergie produite est stockée dans la batterie et peut soulager le réseau électrique local en fournissant aux habitants une source supplémentaire d’électricité. L’équipe a développé deux prototypes. L’un suffit pour allumer trois lampes LED, tandis que l’autre produit assez d’électricité pour éclairer 22 lampes LED pendant cinquante secondes, et cela en n’utilisant que sept litres d’eau de pluie. Selon Reyhan Jamalova, les quartiers défavorisés peuvent utiliser Rainergy pour alimenter des installations telles que des lampadaires.

«Notre modèle est beaucoup plus efficace que des systèmes similaires», assure Reyhan Jamalova. Elle souligne que les générateurs de pluie piézoélectriques ne produisent que 25 microwatts de puissance, par exemple. En outre, l’électricité issue de la pluie n’émet que 10 g/kWh de CO2 lors de sa production, ce qui, selon la jeune inventrice, est «très faible par rapport aux solutions énergétiques alternatives».

Les créateurs de Rainergy visent aujourd’hui à le commercialiser à l’échelle internationale.

Créé: 16.06.2018, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

EVA

Samstag, 30. Dezember 2017
(Image: Claude Jaermann und Felix Schaad) Plus...