Passer au contenu principal

LibanL'état d'urgence décrété à Beyrouth

Le gouvernement libanais a décrété mercredi l’état d’urgence pendant deux semaines pour la ville de Beyrouth, au lendemain des explosions qui ont fait selon un nouveau bilan 113 morts.

Le gouvernement libanais a décrété mercredi l’état d’urgence pendant deux semaines pour la ville de Beyrouth, au lendemain des explosions meurtrières dans le port qui ont provoqué des dégâts sans précédent dans la capitale.

AFP

Le gouvernement a décrété «un état d’urgence dans la ville de Beyrouth pendant deux semaines», a annoncé en conférence de presse la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, précisant qu’ «un pouvoir militaire suprême sera immédiatement chargé des prérogatives en matière de sécurité».

Le bilan s’alourdit

Au moins 113 personnes ont péri dans l’explosion dévastatrice au port de Beyrouth et des dizaines sont portées disparues, selon un nouveau bilan fourni mercredi par le ministre de la Santé, Hamad Hassan.

L’énorme déflagration survenue mardi soir a aussi fait 4000 blessés. «Il y a certainement encore (des victimes) sous les décombres et nous recevons des dizaines d’appels pour des disparus», a-t-il précisé à des journalistes, en marge d’une réunion du gouvernement.

L’armée libanaise a annoncé samedi avoir recensé 85'744 «unités» endommagées, dont des maisons, des hôpitaux et des écoles, après l'explosion au port. (Samedi 19 septembre 2020)
L’armée libanaise a annoncé samedi avoir recensé 85'744 «unités» endommagées, dont des maisons, des hôpitaux et des écoles, après l'explosion au port. (Samedi 19 septembre 2020)
AFP
Des secouristes fouillent les débris d'un immeuble effondré après avoir reçu des signaux qu'un survivant pourrait se trouver sous les décombres. (Samedi 5 septembre 2020)
Des secouristes fouillent les débris d'un immeuble effondré après avoir reçu des signaux qu'un survivant pourrait se trouver sous les décombres. (Samedi 5 septembre 2020)
KEYSTONE
1 / 56

AFP/NXP