Passer au contenu principal

Réchauffement climatiqueJoe Biden promet une Amérique plus verte, les temps s’y prêtent

Le deuxième plus gros émetteur de CO2 de la planète devrait réintégrer l’Accord de Paris. Un pas de plus dans l’effort mondial promis ces derniers jours.

Les États-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de CO2 de la planète, derrière la Chine.
Les États-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de CO2 de la planète, derrière la Chine.
KEYSTONE

«Aujourdhui, le gouvernement Trump a officiellement quitté l’Accord de Paris sur le climat. Et dans exactement 77 jours un gouvernement Biden le rejoindra». Le tweet, mercredi, du très probable futur locataire de la Maison-Blanche Joe Biden a relancé l’espoir d’un monde qui tirerait enfin à la même corde pour réduire ses émissions de CO2 et freiner le réchauffement climatique.

Sans surprise, la planète s’éloigne de plus en plus de l’accord historique signé en 2015 par 195 pays. Selon le dernier rapport du PNUE Emissions Gap Report, il faudrait diminuer les émissions mondiales de gaz à effet de serre de 7,5% par an entre 2020 et 2030 pour limiter laugmentation des températures à 1,5°C, objectif fixé à Paris. Parenthèse ironique, 7,5%, c’est exactement la baisse des émissions de CO2 du premier semestre de cette année, liée à la pandémie de coronavirus…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.